Y a-t-il une recette de l’Amour ?

Aimer au quotidien ceux qui nous entourent peut ressembler à un casse-tête. Il y a comme un décalage entre ce que nous voulons et ce que nous vivons. Le quotidien est révélateur. 

Cela nous questionne, laisse un vide parfois que nous essayons de remplir sans grand succès. Si seulement il existait une recette magique pour que les relations marchent, ça serait bien plus simple, non?

Gary Chapman, auteur connu des cinq langages de l’amour  aborde justement  ce sujet dans un autre de ses livres Aimer, un mode de vie. Et, il souligne sept qualités qui peuvent changer notre façon de vivre (voir l’article 7 qualités pour aimer au quotidien). 

Ces qualités sont : 


  1. la bonté
  2. la patience
  3. le pardon
  4. l’humilité
  5. la courtoisie
  6. la générosité
  7. et l’honnêteté.


ET TOI

Où en es-tu ? (bientôt en ligne)

Gary Chapman  raconte plusieurs anecdotes pour mieux comprendre ces qualités mais aussi des histoires vraies dans lesquelles des personnes ont changé en travaillant sur une ou plusieurs de ces qualités. L’auteur  propose aussi des questions pour se tester, et des défis pour avancer.  Il y a matière à méditer.

Alors ce livre illustre parfaitement qu’une analyse de soi et qu’un désir de changer peuvent être un puissant moteur pour avancer et apprendre à aimer. Nous avons bel et bien notre part de responsabilité , et aussi une marge de progrès.

Mais, si je n’en ai pas la force? Si je n’en ai pas la volonté? Et, si j’ai déjà essayé, et que ça n’a pas marché? Il y a beaucoup de «mais» et de «si» dans une vie plus complexe qu’un livre. On aimerait parfois tant que nos vies et nos relations changent comme par magie. Loin de moi l’idée de vous blâmer…

Et, si je vous disais que ce désir d’aide extérieure n’était pas un hasard,  que c’était précisément ce que Dieu veut faire pour vous? Loin de l’image d’un juge distant qui condamne nos actes, Il aimerait prendre part à notre transformation de caractère. Dans la bible,   Dieu est présenté comme un potier. Nous serions comme des vases façonnés par le potier. Et si nous le laissons agir en nous, ce potier pourrait continuer de nous façonner, il pourrait arrondir nos angles, bonifier notre caractère et nous rendre libres d’aimer vraiment d’une nouvelle manière. Ca vous tente ? 

Partage cet article

A découvrir